• 2012-07-14 14:19:24
    Bordeaux


    Extraterrestrial locations and sitings 25.00° C

    En route avec Il Padre pour aller chercher la soeur à Bordeaux, première étape du voyage !

    Demain, réveil à 4h et coucher à 7h (22h à SF) le lendemain, si tout va bien :)

  • 2012-07-15 06:31:01
    Amsterdam


    Entertainment and festival events and sites 20.00° C

    Première étape : CHECK !
    L'avion pour SF part dans un peu plus d'une heure.
    Nos valises sont sûrement quelque part en train d'être transférées, au pire on finira le voyage à poil (concept !).

  • 2012-07-15 12:02:02
    Groënland


    -55.00° C

    On survole le Groënland !!!! Pyasages magnifiques et désertiques, on aurait presque envie d'être en bas...

  • 2012-07-15 19:34:37
    San Francisco (Californie)


    17.00° C

    Arrivés entiers ! On prend un bus, on dépose les valises et on va visiter :)
    Je vais voir si on peut faire pareil que dans les jeux videos :)

  • 2012-07-15 21:58:04
    San Francisco (Californie)


    20.00° C

    Ah, le moment où j'ai aperçu pour la première fois en vrai une voiture de la SFPD !
    Puis visite de Chinatown, j'préfère vous dire qu'un chinois qui parle anglais, ça vous colle les miquettes !
    Et, bien sûr, les fameux escaliers de secours, ainsi que les cablecab :)

  • 2012-07-16 16:22:23
    San Francisco (Californie)


    20.00° C

    Les petits dej américains : une catastrophe !

    - Goûter du faux beurre : CHECK (méga beurk)
    - Goûter du beurre de cacahuètes : CHECK (beurk)
    - Goûter des baggels : CHECK (avec des faux raisins secs dedans : beurk)

    Au final un classique "pain de mie/nutella" fera l'affaire !

    Ah ouais aussi leurs fameuses briques de lait de 3L :) On testera demain matin

  • 2012-07-16 23:06:29
    Golden Gate Bridge - San Francisco (Californie)


    10.00° C

    Normal, SF a un port de malade contenant :

    - Un sous-marin de la seconde guerre mondiale
    - Des otaries (!?)
    - Au moins 40 quais différents
    - Un musée de vieux jeux d'arcade
    - Des attractions
    - Un mec qui construit un bateau (j'ai pas demandé son nom, mais j'suis sûr qu'il s'appelait Gibbs !)
    - etc

    Après, on est allés voir le fameux Golden Gate Bridge (le pont de Charmed) reliant SF à... SF. Avec un vent de malade et une brume hyper basse, pas facile de se sentir en sécurité sur ce pont en carton !

  • 2012-07-17 19:00:42
    San Jose (Californie)


    22.00° C

    Voilà la voiture qui nous emmènera jusqu'à New York, on a été gâtés !!
    Chevrolet Captiva V6 rouge et quasiment neuf (~1000km), boîte auto et méga confortable !

    En plus on commence à avoir beau temps, vu qu'on s'enfonce un peu dans les terres avant de retourner sur la côte (route oblige).

  • 2012-07-17 20:21:15
    Monterey (Californie)


    22.00° C

    On a trouvé une plage magnifique, vers Monterey et Pacific Grove !

  • 2012-07-17 23:32:14
    Big Sur (Californie)


    20.00° C

    Quelle surprise... La côte ouest s'avère être d'une beauté à couper le souffle !!!
    Papa et Julie se gavent de photos, et on s'arrête à quasiment tous les "points of view" de la route.

    PS : Nous passons dans les "highlands" où de riches milliardaires font construire à même les falaises des maisons somptueuses (cf la 3ème photo). Un jour je serai riche ... :)

  • 2012-07-18 02:36:24
    Au sud de Big Sur (Californie)


    18.00° C

    Après s'être cassés les dents sur de nombreux motels blindés, ou sur des hôtels de riches (1400$ la nuit, pour une chambre avec une piscine au bord de la falaise), on est tombés sur un hôtel fabuleux. Une belle chambre avec vue sur le pacifique, que demande le peuple !
    Nous aurons d'ailleurs l'occasion de voir des dauphins et une baleine, avec les jumelles, dès le lendemain matin et depuis le palier de la chambre.

  • 2012-07-18 17:46:58
    Piedras blancas colony (Californie)


    20.00° C

    ENFIN ! On arrive sur cette fameuse plage où se prélassent des éléphants de mer à longueur d'année. Ce sont de grosses masses de graisses, feignasses comme pas deux, et qui se constituent des harems en éliminant les autres mâles à grands coups de tête.
    C'est décidé, je me réincarnerai en éléphant de mer.

    Le paysage est toujours sublime...

  • 2012-07-18 20:35:14
    Sur la route 48 (Californie)


    30.00° C

    En plein milieu de la Californie, on est tombés sur un patelin 100% mexico ! On s'y est arrêtés pour manger, surprenant mais excellent :)

    Truc marrant, des jeunes sont payés pour remettre dans le désert le sable qui se dépose inlassablement sur le parking. Fils d'Atlas !

  • 2012-07-19 03:08:08
    Mammoth (Californie)


    17.00° C

    On the road again !
    12h de route aujourd'hui pour faire Big Sur-Mammoth, une ville près de Yosemite.
    Le paysage sur la route fait penser a "La colline à des yeux", j'ai déconseillé l'idée de prendre des petites routes, on ne sait jamais !!
    Autre truc marrant, Mammoth est surtout connu pour être une station de ski huppée. Angelina Jolie et Brad Pitt y passent leurs hivers, dommage j'aurai bien pris une bière avec eux ! Du coup ils ont donné une ambiance autrichienne assez sympa aux chalets :)
    Sinon, dans la lignée des films d'horreur, l'hôtel où on crèche s'appelle "The Village" brrrr !
    En parlant de l'hôtel, notre "chambre" est un super appart avec cheminée, et au milieu des immeubles il y aurait un jacuzzi et un feu de bois :D
    On court vérifier ça :)

    A demain !

    PS : Merci à ceux qui nous envoient des textos, ça fait du bien d'avoir des nouvelles de la vraie vie !

  • 2012-07-19 19:56:51
    Bodie (Californie)


    20.00° C

    Aujourd'hui, on s'attaque à Bodie, une ancienne ville minière devenue depuis 70 ans une ville fantôme.
    Saloon, salon de croque-mort, quincaillerie, tout comme dans Lucky Luke ! Par contre, pas de fantômes en vue.

    Le paysage est rocailleux, et la route cahotique, ce qui augmente l'impression d'être perdus au milieu de nulle part. Presque flippant ! (presque) (parce que je serre très fort la main de mon papa)

  • 2012-07-19 23:36:42
    Yosemite (Californie)


    18.00° C

    ... Yosemite ...

    A peine arrivés, on tombe sur quelques daims venus se repaître de baies. Pour une fois, faire le chemin en voiture (2h de l'entrée jusqu'au point culminant) est une torture. On n'a qu'une envie, c'est de prendre les sacs et d'aller s'y perdre.
    Malheureusement, on n'a que quelques heures et tellement de trucs à voir !

    Au bout de quelques heures, on atteint le point culminant, "Glacier Point". De là, une vue magnifique sur toutes les montagnes et sur les chutes... Sublime (voire plus).

    Enfin, de retour de nuit. Sympa, mais un peu stressant étant donné que les animaux paissent au bord de la route.
    Loin des lumières des villes, on s'arrête un instant pour observer les étoiles et constellations.

    Lassant de voir tous ces paysages ! (ou pas)

    PS : Dans le manuel de survie, il est conseillé, en cas d'attaque de lion des montagnes, de se battre (sisi c'est marqué).
    Ça pourrait être marrant !

    PS2 : Julie a quasiment pu toucher un daim (l'animal), tellement ils sont peu farouches.

  • 2012-07-20 21:02:38
    Death Valley (Californie)


    40.00° C

    Sur la route :

    Les paysages peuvent changer radicalement en une heure de route. De l'herbe verdoyante à la roche puis au désert de sable, tout y passe !

    On croise un groupe de frenchies en Harley qui sortent d'un vrai-faux saloon, un petit cliché qui fait du bien !

    On entre dans la Death Valley, on atteint les 120°F (~49°C) !!! Paysages désertiques, cactus et dunes de sable. Certaines scènes de Star Wars ont été tournées ici, on a même croisé des fans habillés en Leïa, Chewie et Solo !

    Le peu de marche qu'on fait sous le soleil nous éreinte, monter une colline devient la rando du siècle !

    On est quand même contents d'en sortir, même si on n'a vu ni serpent à sonnette, ni veuve noire, ni scorpion !

    Maintenant, on poursuit dans le désert du Nevada, direction LAS VEGAS !!!

  • 2012-07-21 03:22:38
    Las Vegas (Nevada)


    33.00° C

    A peine arrivés dans Vegas, on nage dans le +. + grand, + gros, + long... Tout est grand et magnifique.

    On a trouvé, au dernier moment, un petit motel a 5 minutes du Strip, aka Las Vegas Boulevard !

    Il est terrible, doublé d'un casino et d'une piscine !! (cf Super 8 sur les photos)
    Le plan de Vegas nous place à un bloc du strip, la rue principale de Vegas :D

    Je suis surexcité, mais pour le moment on se douche, on se pose et on part pour une grosse soirée !

  • 2012-07-21 07:52:53
    Las Vegas by night (Nevada)


    26.00° C

    Waouw... Quelle claque !
    En marchant dans la rue, on peut croiser Iron Man, Elvis, des pseudos-danseuses du Lido, que du beau monde !
    On a pu assister au fameux spectacle de la fontaine du Bellagio, manger au coeur d'un casino et miser un peu (timorés que nous sommes !).
    Les rues sont bondées de milliers de personnages différents, des éternelles familles jap aux riches venus flamber un coup.

    Fatigués de la death valley, on rentre vers 1h mais demain... :)

    PS : Désolé, la nuit mon téléphone fait des photos un peu dégueu, s'adresser à mes deux compères pour la qualité :)
    PS2 : Truc dont on ne parle pas à la TV : Las Vegas est en plein désert du Nevada, il y fait donc trèèès chaud !

  • 2012-07-22 02:23:04
    Las Vegas - Downtown (Nevada)


    43.00° C

    Nous voici dans le DownTown de Las Vegas, ancien centre-ville ayant vu se construire les premiers casinos.

    Pour commencer l'aprem, on mange dans un casino, au meilleur buffet de Vegas, la nourriture y est sympa et très éclectique (American food, mexican, chinese...), on peut même faire ses glaces soi-même ! Originalité de Vegas, c'était un brunch au champagne !

    L'ambiance dans le DownTown (en.particulier Fremont Street) est plus calme, plus "old school". Les casinos ne se prennent pas au sérieux, on croise des artistes et on a même assisté à un concert de rock en plein air ! Même si on y a encore laissé quelques "bucks" (nom donné aux billets de 1$), tout en sirotant un Daïquiri dans un verre en forme de ballon de football américain :D

    Pour finir, nous avons fait le tour de quelques chapelles, juste le temps d'apercevoir un prêtre-Elvis ainsi que quelques mariages plus ou moind bling-bling.

    Oh ! J'oubliais ! Pour 15$, on pouvait descendre Fremont Str... En tyrolienne ! Ils sont fous ces américains :)

    PS : Je ne sais plus si j'en ai parlé avant, mais les américains ont une tradition : dès qu'on passe à table on nous sert de l'eau pleine de glaçon (50/50), et on est resservis sans demander. De même, les boissons sans alcool sont à volonté ! Ainsi, on nous blinde le verre de coca-glace (50/50 aussi, ça fait mal aux dents), et on nous le remplit dès qu'il est vide (heureux hommes ^_^).

    PS2 : Nous avons tous vu les grandes tasses de café que les américains trimballent en permanence. Ben sachez que ce sont des "small coffees" (cf la photo), je vous laisse imaginer la gueule des "big coffees"...

    PS3 : YES ! On a enfin vu le resto "Heart Attack" (cf photos), on plus on est gros, moins on paye ! Le concept est baigné d'ironie et le client est servi... Par des infirmières :) Les USA dans ce qu'ils ont de meilleur !

  • 2012-07-22 08:06:55
    Last night in Vegas (Nevada)


    28.00° C

    Dernière nuit passée sur le strip, à visiter les grands hôtels comme le Venizzio et ... le fameux Caesar's Palace.

    L'occasion de miser un peu, la chance était du côté de Julie et Papa ! L'occasion également d'assister à des spectacles "de rue" terribles dont je vous mets les vidéos en lien, désolé pour la qualité, mais vous devrez quand même vous régaler !

    L'occasion aussi de se remplir la tête et le portable d'images inoubliables... Je suis triste de partir, mais l'aventure continue avec une grande étape (et pas des moindres) : le Grand Canyon !!

    NORMALEMENT il devrait faire moins chaud, même si au bout de 3j on commençait à s'adapter (s'adapter, pas apprécier hein) aux 4x degrés ambiants :)

  • 2012-07-22 21:24:30
    Chloride (Arizona)


    36.00° C

    Escale complètement imprévue, en sortant des sentiers battus pour rechercher un restau.

    Quelle surprise cependant ! Non seulement la bouffe y fût bonne mais la ville possède une ville fantôme factice, dans laquelle ils organisent des scènes d'action à la mode western, proposant aux gens de se déguiser pour y participer.

    Tout ça pour dire que, malheureusement, nous n'avons pas pu y participer, car il faut prévenir à l'avance.

    Mais la ville fantôme est vraiment géniale, semblant sortir direct d'un film de John Wayne. Tout y est : prison, saloon avec un vieux piano, bureau du sherif ... Même de quoi attacher et abreuver les chevaux :)

    En y marchant, on peut facilement imaginer le bruit de nos éperons, et presque sentir le poids rassurant du colt six-coups le long de la hanche.

    PS : Fait marrant, dans le resto où nous sommes allés, tous les jeudis soir on peut tirer la gratuité de notre repas à pile ou face !

  • 2012-07-22 22:18:33
    Route 66 - Le commencement (Arizona)


    25.00° C

    Nous voilà enfin à Kingman, point de départ (pour nous) de la route 66.

    On ne risque pas de l'oublier, les panneaux et magasins à son nom affluent, les américains sont fiers de leur "mother road" !

    Va-t-on tenir longtemps avant d'acheter des blousons de cuir et de troquer le Captiva pour une Harley ?

    On s'arrête à Williams pour la nuit, demain Grand Canyon !

  • 2012-07-23 23:21:57
    Grand Canyon (Arizona)


    20.00° C

    Après la splendeur, l'immensité !!!

    Malgré la tempête, nous avons pu profiter du spectacle grandiose du canyo et du Colorado (le fleuve) s'écoulant à quelques centaines de mètres sous nos pieds !

    Je n'en dis pas plus, les photos parlent d'elles-même...

  • 2012-07-24 19:02:59
    Albuquerque (New Mexico)


    33.00° C

    Nous voilà dans la capitale de la montgolfière, Albuquerque ! Première ville "civilisée" (moderne) que l'on croise depuis Las Vegas, ça fait du bien !

    Malheureusement, avec notre timing serré, nous ne pouvons que la parcourir en voiture sans trop s'arrêter, car nous devons être à Santa Fe dans l'aprem et passer la nuit à Amarillo au Texas.

    La ville est magnifique. Les murs sont roses-orangés, comme teintés à l'argile. Les rues sont grandes et aérées, les terrasses de troquet nombreuses et bondées d'étudiants en vacances.

    Je suis tombé sous le charme ensoleillé de cette ville, regrettant de ne pas pouvoir la découvrir un peu plus.

    Nous voilà déjà en route pour Santa Fe, rendez-vous au prochain épisode.

  • 2012-07-24 21:06:54
    Santa Fe (New Mexico)


    30.00° C

    Boum, deuxième claque de la journée ! D'inspiration clairement mexicaine, les bâtiments nous donnent l'impression d'avoir changé de pays !

    Des piments en train de sécher au soleil suspendus aux poutres aux sculpture d'art moderne mexicain, tout y passe pour nous en mettre plein la pupille.

    Dans les boutiques, des icônes évoquant la mort et la sexualité côtoient des symboles pieux (crucifix, images de la vierge,...). Ces Amexicains ont un drôle de sens de l'humour !

    On a mangé dans un resto terrible, à la décoration colorée (cf photo). Seul hic, j'ai choisi par mégarde un des plats les plus épicés de la carte. 4h ont passé depuis et je commence à retrouver des sensations dans le palais...

  • 2012-07-25 01:26:04
    Route 66 - Suite (New Mexico)



    A notre grand dam (ouais j'lis un dictionnaire pour faire passer le temps pour élargir mon vocabulaire, il paraît que "manger" et "dormir" ne suffit pas) - A notre grand dam donc, la route 66 n'est plus ce qu'elle était.

    Avec la crise et l'arrivée de l'autoroute, les boutiques ont déserté cette route pourtant mythique pour se rapprocher des villes, étapes de la traversée des USA.

    Néanmoins (BiM) en cherchant un peu sur les panneaux et cartes du coin, on arrive à en retrouver quelques portions pratiquables.

    Celles-ci offrent un spectacle à la fois navrant et intriguant : celui des maisons vides, des magasins abandonnés, laissées en proie à la végétation, entourés des véhicules rouillés jusqu'à la trogne. On a même croisé un petit cimetière, vestige de la vie d'autrefois.

    Cependant la nuit tombe et nous voilà forcés à reprendre l'autoroute. A l'heure où j'écris nous voilà dans le Texas (attention nous passons donc à -7h de décalage), direction Amarillo !

  • 2012-07-26 00:01:48
    Dallas (Texas)


    40.00° C

    Comme notre calendrier l'exige, nous devons être à Lafayette (Louisiane) demain soir.

    Mais bon, 15h de route séparent Amarillo de cette ville ! Pas forcément effrayant (on a parcouru environ 3.000 miles depuis le départ - ~4800km), mais on va quand même faire ça en deux étapes !

    La première (aujourd'hui, donc), va nous arrêter un peu au sud-est de Dallas, une des plus grosses villes Texanes !

    Nous voilà donc en train de la contourner, admirant les immenses tours aux designs complètement différent, s'égarant parfois dans le dédale incompréhensible des diverses autoroutes qui se chevauchent (littéralement !!!) dans tous les sens.

    D'autant plus que (l'ai-je déjà évoqué ?), beaucoup de sorties d'autoroutent n'indiquent pas des villes ou des quartiers mais tout simplement des rues !

    Comme à notre habitude, le conducteur fait ce qu'il peut pendant que les deux copilotes débatent sur la marche à suivre ("Là c'est à gauche !", "Nan le GPS dit tout droit !!", "Tout droit, c'est après le virage !",...). Bref, le folklore à la Mercier.

    Nous voilà donc sortis de ce mer*ier ( * != c pour les geeks), reprenant l'habitude de ces derniers jours à savoir de rouler et de trouver la prochaine étape (motel + restau) au jugé.

    PS : En primeur les photos du "Champ de Cadillacs" d'Amarillo !

    PS2 : Ce midi nous avons mangé dans un SteakHouse, et avons goûté au fameux T-Bone, une côte de boeuf découpée perpendiculairement aux fibres, contrairement aux bouchers français (d'où le "T" que fait la côte). La viande en était super tendre, mais pas si folichonne que ce qu'on aurait cru pouvoir manger dans une "maison du steak" !
    La meilleure viande reste celle qu'on a mangé à Williams (cf l'article "Route 66 - le commencement"), cuite au barbecue (BBQ) pendant toute une journée avec son assaisonnement (UN RÉGAL).

    PS3 : La température remonte ! 40°C en moyenne... Suffocant !

    PS4 (Le dernier, promis !) : Aux USA, les rues sont trèèèèès larges (cf photo), même dans les grosses villes ! Ça donne beaucoup plus d'air aux villes et permet une circulation plus fluide (4 voies en pleine ville), mais rend parfois difficile l'improvisation (tourner à gauche depuis la 4ème voie... Dur dur !).
    Heureusement, les américains ont une qualité : ils sont très courtois. Ils klaxonnent beaucoup, mais jamais (de mes yeux vus) par énervement, juste pour signaler un feu passé au vert, une manoeuvre risquée, etc.
    Ceci dit, j'attends New York avant de me faire une opinion définitive.

  • 2012-07-26 21:17:22
    Lafayette (Louisianne)


    32.00° C

    La Louisianne ! Etat bercé par la multi-culture, des indiens Houma aux espagnols, en passant par les Cajuns, ces français expulsés par les anglais fu Canada.

    La culture cajun est trés présente, tant au niveau de la musique, de la bouffe, de l'art que de la langue (ils parlent français apparemment un peu comme des canadiens avec un gros accent anglais).

    Nous nous arrêtons ce soir à Lafayette, petite ville a 2h de la Nouvelle Orléans. Nous y avons trouvé un Bed & Breakfest charmant, à moitié auberge de jeunesse, dont l'annexe est un saloon/salle de concert où défilent les groupes indés de la Nouvelle Orléans !

    On devrait se plaire, ici, malgré la chaleur étouffante dehors (et les moustiques).

  • 2012-07-27 04:44:57
    Lafayette - bis (Louisianne)


    27.00° C

    Waouw !

    Nous avons pu assister à notre permier concert en Louisianne, et ce fut ébouriffant !

    Un groupe complètement composé de nanas avec un pêche d'enfer (les T-kett je crois), puis un groupe du tonnerre (My name is John Michael). Un leader charismatique, des musiciens talentueux, des cuivres en or (.) et un tout réglé comme du papier à musique... Détonnant !

    PS : Je mets les vidéos juste pour la gueule, mais le son est vraiment naze et je m'en excuse. Par contre vous pourrez sûrement trouver des vidéos d'eux sur Youtube !

  • 2012-07-28 00:45:42
    Lafayette-New Orleans (Louisianne)


    30.00° C

    Sur la route vers la Nouvelle Orléans, nous en avons profité pour faire un peu de tourisme.

    Première étape : Avery Island. L'île où est né le tabasco ! Une immense usine y tourne encore aujourd'hui, comme en témoigne l'odeur de piment qui plane sur l'île !

    Ensuite, nous avons tenté d'approfondir nos connaissances en culture Cajun grâce à une nouvelle recette : le Jambalaya, une sorte de poisson pané frais, plutôt bon !!

    Et enfin, nous avons suivi notre route, empruntant la route des plantations et côtoyant ainsi quelques heures le fameux et immense fleuve : le Mississipi !!

    Bon, ce soir je fais bref car nous repartons direct pour le French Quarter. Et si la Nouvelle Orléans est une ville super agréable de jour, il est conseillé de ne pas trop traîner hors des axes touristiques une fois la nuit tombée :)

  • 2012-07-28 05:43:32
    New Orleans (Lousianne) by night



    NO, la ville aux multiples facettes...

    Nous en avons aperçu la première en allant se balader du côté de Frenchmen Street. On s'attendait à du jazz (du vrai) mais pas à un tel retour dans le temps !

    Ici les restaus sont petits, avec des façades parfois un peu glauques et pas franchement avenantes. Mais quand on se décide à pousser la porte de l'un d'entre eux... Quelle claque !
    Chaque restaurant a son groupe de jazz, et chaque groupe de jazz a son style. On entre, on prend sa conso obligatoire, on s'appuie sur le bar et on écoute, regardant les voisins danser ou le contrebassiste faire son solo... Magique !

    Ensuite, nous avons poussé jusqu'à Bourbon Street. Rue vendue comme un second Las Vegas, l'annonce nous intrigue !
    Sur la route, on tente d'éviter les petites rues, annoncées comme des coupe-gorges notoires. Cependant, forcés d'en croiser quelques unes, force nous est de constater que la réputation de dangerosité de cette ville est surfaite.
    Si nous croisons une bonne vingtaine de "hobos", faisant la manche contre tel ou tel service, un simple, "no, thanks" suffit à les éviter.
    Au contraire, en marchant dans les rues de la Nouvelle Orléans, on ne peut s'empêcher de remarquer une importante inspiration créole dans le design des maisons. Encore une fois, on rencontre un endroit semblable à aucun autre déjà croisé. .
    Les maisons de style coloniale sont bardées de drapeaux français et décorées de palmier, un vrai régal ! On se promet d'y retourner une fois le jour levé pour se remplir les mirettes de souvenirs.

    Mais nous voici enfin à Bourbon Street ! Ici le style change radicalement. Si on y trouve encore quelques groupes de jazz, l'ambiance est bien plus... "clubbing". Boîtes de nuit, bar branchés, "gentlemen house"... Le raccolage fait loi (3 drinks for 1 !) et la musique à plein tubes sort de partout. Les gens boivent d'énormes daïquiris, et dansent en plein milieu de la rue, souvent fins saoûls (très très drôle, on se croirait à Toulouse !).

    Mais le temps de manger et de faire le tour, il est quasiment 1h. Le petit dej est à 8h demain et la fatigue du voyage commence à se faire de plus en plus sentir (en moyenne 7h de route ces derniers jours, et au moins 6h demain), donc nous décidons d'être sages (berk) et rentrons nous coucher !

    Demain, si tout se déroule bien, nous arriverons à Memphis. Mais rien n'est moins sûr, car demain une grasse mat s'impose !

    PS : Oui, il existe un bien une " Rue Toulouse" à NO (cf photos) !

    PS2 : A défaut d'en voir, j'en ai mangé. Oui oui, je parle bien d'alligator :) Proche du thon en un peu plus goûtu (peut-être la cuisson), je l'ai commandé dans un "poo-boy", autre spécialité Cajun !

  • 2012-07-28 16:35:37
    New Orleans (Louisianne)


    31.00° C

    Après un court mais intense sommeil, ainsi qu'un petit dej aussi solide que bizarre (...), nous revoici à l'assaut de la mythique ville du jazz...

    ... Qui était beaucoup moins jazzy, pour le coup. Odeur d'urine et chaleur moite, voilà un mélange pour le moins... Exotique !

    Les rues sont déjà propres, mais les bars sentent la fin de soirée. Nous poussons quand même la balade, car certaines maisons du quartier sont fabuleuses. D'une rue à l'autre on passe de maisons créoles à l'architecture coloniale, le tout hyper fleuri.

    Le détour vaut le coup, surtout qu'en plus nous pouvons approcher un des plus gros fleuves du Monde (avec le Nil et l'Amazonie) : le Mississipi. Nous avons également la chance de croiser quelques fanfares, en plus du lot habituel de magiciennes (la magie vaudoo fait partie de la culture du coin) et de cariolles.

    Puis nous retournons à l'hôtel, ayant en tête la prochaine étape de notre traversée, la capitale du Blues, Memphis.

  • 2012-07-29 06:53:51
    Memphis by night (Tennessee)


    27.00° C

    Nous y voilà.

    Memphis, la ville qui a vu naître à la fois Elvis, sa légende et celle du Blues avant lui. Après 6h de route, notre premier besoin vital est d'aller s'en jeter un dans un des bars bluesy de la ville.

    Cependant, grosse surprise : Memphis de nuit ne ressemble à rien de ce que l'on pensait. Le temps de garer la voiture, et nous voilà devenus les seuls blancs du quartier. En arrivant sur Beale Street, la rue la plus (surtout la seule) animée de Memphis, on a l'impression de vivre les clichés des temps passés...

    En effet, une grande barricade nous barre l'accès vers la musique et l'ambiance survoltée que l'on perçoit d'ici. Devant, des flics pas franchement souriant demande les ID de tout le monde puis fouillent minutieusement chaque personne qui franchit le barrage, nous y compris.

    Et surprise, nous retrouvons ici toute l'amérique blanche, sirotant un daïquiri (décidément la boisson officielle des USA) et se promenant de bar en bar. Si les afros-américains ne sont pas refusés sur Beale Street, la "ghettoisation" saute aux yeux... Mais elle ne semble déranger personne.

    Sur Beale Street même. des dizaines (sans exagérer) de flics font acte de présence pour dissuader les éventuels fauteurs de trouble.

    Ambiance pas franchement rassurante, mais une bière en amenant une autre, nous voilà à notre tour détendus et dans le bain. On pousse alors la porte d'un bar, et nous voilà à nouveau déboussolés.

    Loin de la fête de l'extérieur, des néons énormes, des jeunes saoûls et des gamines en jupette, ici on savoure le blues.

    L'ambiance est tamisée et les gens bien habillés, venus écouter religieusement ce type de 200kg, pouvant à peine tenir sur sa chaise, mais qui chante le Blues avec une voix de velours que ses musiciens accompagnent avec brio.

    J'y serais resté des heures mais comme d'habitude, nous devons repartir en prévision d'une grosse journée de plus.

    Alors je me blinde de photos et de vidéos, afin de ne jamais oublier.

    A demain !

    PS : On a craqué, on a pris notre premier mcdo ! Résultat ? Frites surgrasses, sandwich moyen et coca dilué. À côté, les macdales français mériteraient des étoiles...

    PS2 : La bagnole en photo est une bagnole de flics (de la MPD) :)

  • 2012-07-29 19:28:36
    Memphis (Tennessee)


    40.00° C

    Changement radical de visage. Memphis de jour est à Memphis de nuit ce que le cassoulet est à la paëlla (!?).

    Le jour, la ville vit sur les reliques du Blues et du Rock&Roll de la grande époque. Des affiches de Presley aux musées du Blues et de la Soul, tout est fait pour rappeller le Memphis de la grande époque.

    Pour commencer la journée, nous allons assister à une messe gospel. Et vous savez quoi ? Ben c'est comme dans les films !
    Un pasteur est sur une grande estrade illuminée, devant une énorme croix en néon et son sermon est diffusé sur grands écrans partout dans l'église.
    En entrant, ce sont des "employés" qui nous placent, nous donnant au passage le programme de la semaine :

    Lundi : Sermon sur le retour des jeunes à l'école. Le soir, sermon sur l'entretien d'une bonne relation de couple.
    Mardi : Sermon du grand pasteur MachinChouette d'Atlanta.
    Etc...

    Et, dans l'église, on a l'impression d'être dans un autre monde. A chaque phrase du pasteur, un cri dans l'assemblée : "AMEN !", "YES I DO !", "YOU'RE RIGHT !", ... Certains se lèvent, les bras écartés et les paumes vers le ciel, comme possédés !
    Le pasteur, excellent orateur , alterne les phrases courtes en chuchotant dans le micro et les hurlements pour soulever la foule de ses fidèles, et il faut dire qu'il le fait plutôt bien. Parfois, un batteur accompagne le sermon d'un rythme lancinant, provoquant une espèce de transe collective.

    Heureusement, les choses redeviennent normales au moment où une chanteuse black nous sort un bon gospel bien rythmés, auquel nous participons en nous levant et en tapant dans nos mains (quand la musique est bonne ... ).

    Vraiment une expérience à faire :)

    Ensuite, le temps d'aller casser la croûte chez Huey's (le meilleur hamburger que je n'ai jamais mangé), et nous voilà en train d'arpenter les rues de la ville.

    Première étape - et pas des moindres : le Mississipi (again) ! On prend le pont pour y passer dessus, croisant un nouvel état de l'autre côté, l'Arkansas. Puis on l'approche sur une petite île pleine de baraques de riches(Mud Island), où j'ai l'occassion d'y tremper la main (content :D).

    Ensuite, rendez-vous à la Gibson factory ! Où l'on fait le tour des ateliers, découvrant toutes les étapes de la conception des guitares électriques et acoustiques. On y croise également une des guitares de BB King et des Foo Fighters, ainsi que de nombreuses autres, magnifiques (2700€ GASP).

    Ensuite, on se fait le super musée "Rock and Soul Memphis Museum". Dès l'entrée, on nous coiffe d'un casque et en avant toute. Vu notre niveau de compréhension de l'anglais, on a surtout écouté les musiques :)

    On oublie souvent les racines du Blues, les premiers interprètes, et cette visite nous a permis des les découvrir, et (surtout !) de les apprécier !

    Maintenant, nous voilà en route vers Nashville, dernière étape musicale de cette semaine !

  • 2012-07-30 06:36:21
    Nashville (Tennessee)


    30.00° C

    Ah ! Solide première impression que voilà, en aperçevant d'entrée la forme si singulière du Batman Building de Nashville. Le décor est planté pour l'enfant qui sommeille (domine ?) en moi : Nous entrons dans Arkham City.

    A la différence que les méchants sont armés de violons, guitares et basses, et moi d'un cheeseburger/french fries plutôt épicé.

    Ces vilains ont une fâcheuse tendance à être bon en plus ! D'un lancer d'archet ils nous envoient sur les plaines de l'Arkansas, au milieu des vaches ; de leurs voix couinantes ils nous coiffent d'un Stetson ; plus qu'un accord de guitare bien placé et nous voilà bien parti pour la chevauchée fantastique !

    Bon, certains en lisant ça penseront sûrement à Brokeback Moutain, et ça les regarde. Je connais une boîte sur Toulouse qui pourrais vous plaire, envoyez-moi un mail.

    Autrement, vous penserez sûrement à de la Country, et vous auriez raison ! En pleine séance de "Bar Hooking" (barathon), on a l'occasion d'apercevoir quelques groupes bien sympa, et ils nous font franchement voyager.

    Certains fans esquissent des pas de danse, ainsi que des jeunes un peu éméchés. Le tout donne un mélange cocasse mais touchant. La country met tout le monde d'accord ! Du cowboy/girl basique (et on en croise) aux jeunes branchés, tous hochent de la tête ou tapent du pied au rythme effréné du violon.

    La bière locale est une fois encore plutôt surprenante (dans le bon sens). Si vous cherchez une Guiness-Like, vous vous trompez de continent. Ici, les "dark beer" sont légères comme des blondes belges (on parle de bières, hein). Cependant le goût est au rendez-vous, et par les 30°C ambiants (ouais, la nuit...), on ne peut rêver mieux.

    Des 3 grosses villes musicales des US, Memphis restera celle qui m'a profondément plus.
    La Nouvelle Orléans, malgré des nuits excellentes, retourne dans le rang dès l'aurore pour redevenir une ville banale, et le charme ne dure pas.
    Nashville est sympa (franchement), possède une réelle âme musicale, mais je trouve que les racines de la Country sont trop éloignés d'une si grosse ville. Je m'attendais à ce que Nashville soit moins "propre", plus cow-boy quoi !
    Memphis, quand à elle, possède plusieurs facettes, mais toutes profondément inspirées par la musique. Elvis est dans tous les coins, le Blues y est vécu autant que joué et même les nouvelles génération, à leur façon.

    Mais les trois sont superbes, et sans doute incontournables pour qui a la chance de s'en approcher.

    Sur ce, bonne nuit !

  • 2012-07-30 21:41:20
    Nashville (Tennessee) -> Atlanta (Georgia)


    29.00° C

    Hier, une sacrée étape de faite, car pour la première fois nous sommes entrés dans un Etat de la côte est ! D'ici demain nous serons sur la plage, et nous aurons donc traversé les Etats-Unis !

    Pour la suite du voyage, nous regarderons donc vers le Nord, vers notre étape finale : New-York.

    Pour commencer cette journée, nous sommes allés voir ce que donnaient Nashville et son Batman Building de journée. Manque de bol, le beau temps n'était pas au rendez-vous et nous avons donc préféré entamer la route vers Atlanta.
    Nous avons quand même eu le temps d'en voir des extraits, et c'était loin d'être décevant (j'ai même photographié un bâtiment fédéral mais c'est illégal donc si jamais vous le répétez, je serai obligé de vous tuer).

    Puis, étape sur un lieu de culte de la jeunesse internationale, temple d'une religion qui ne manquera jamais d'adeptes : la fabrique de Jack Daniel's.
    Gratuite, ils nous ont cependant privés de dégustation.
    L'usine est énorme et ils vendent bien les mérites de leur produit, même si le tout est quand même un peu tourné façon Disneyland. Au final, 6 ans dans un tonneau pour finir dans du coca, c'est cher payé je trouve !

    On reprend ensuite la route, direction Atlanta. On s'arrête juste avant histoire de la découvrir au petit matin, faisant halte dans un hôtel bien sympa. Ici, pour 90$, vous avez une suite pour 3, une cuisine, le petit dej (dégueu), une piscine et ... Une salle de sport !
    Et on ne s'en plaint pas :)

    Maintenant, direction demain, alors à demain !

    PS1 : Sur la route, on croise des baraques superbes. Les amerloques sont fans de ces bâtisses perdues en pleine forêt, avec leurs gazons tondus au coupe-ongles. D'ailleurs, fait étonnant, dans certaines villes, tout est tondu de cette façon, même les bords des routes à l'orée des forêts et des champs !

    PS2 : Sur la route également, nous avons pu nous infiltrer sur de vrais terrains de football américain et de base-ball, impressionnant et émouvant ! Mais il paraît qu'un "touchdown de claquettes" ne rapporte que peu de points...

    PS3 : On a enfin trouvé Wisteria Lane (cf photos) !

    PS4 : Les photos s'up lentement donc repassez demain, je mettrai les dernières !

  • 2012-07-31 18:56:26
    Atlanta (Georgia)


    35.00° C

    Fatigué, je fais rapide !

    Ce matin, à Atlanta, on a visité le plus grand aquarium... Au monde ! Au menu ? Requins, raies manta, piranhas, requins baleines (!!!!), belugas, etc :)

    Vraiment énorme, vraiment sympa. Mon seul regret est qu'il n'y ait pas de resto proposant de choisir son poisson dans l'aquarium et de le boustifailler ensuite. Ce serait hype !

    Autrement, on est sur la planification de la fin du voyage, mais il y a beaucoup à faire et peu de temps. On aimerait faire une pause, les bientôt 5000 bornes qu'on a avalées commencent à se faire sentir.
    Donc on tente de se trouver une bonne plage pour farnienter ou un système pour rouler moins... Mais je pense que ça se fera au jour le jour !

  • 2012-08-01 19:16:41
    Savannah (Georgia)


    34.00° C

    Je vous présente Savannah, judicieusement nommée suite à la chute dans l'Atlantique d'une jeune demoiselle (Annah) venue avec ses camarades coloniser la côte est. A cette vue, les colons hurlèrent "Save Annah !". (Il paraît)

    C'est une ville magnifique, longeant la Savannah River. Cette beauté à un prix, ils ont payé de lourds tributs pour que la ville ne soit pas détruite (se laisser envahir sans combattre pour éviter les canons en est un).
    Indéniable, le charme de cette ville se base sur ses maisons, dont je vous laisse admirer la beauté à travers les photos (du moins j'espère qu'elles la reflètent !).

  • 2012-08-02 03:18:48
    Myrtle Beach (South Carolina)


    33.00° C

    Premier arrêt de la côte est, première fois que nous voyons l'Atlantique (de ce côté), et un constat :

    NOUS L'AVONS FAIT. NOUS AVONS TRAVERSÉ L'AMÉRIQUE !

    Le rêve d'enfant devenu réalité, cette même réalité que nous garderons à vie comme une fierté personnelle... Nous avons traversé les USA d'ouest en est, et uniquement en voiture.
    Moment d'émotion au moment où, en maillots de bain, nous mettons le premier pied dans l'Atlantique. Ça y est PUTAIN (pardon) !

    L'instant est magique, d'autant plus que nous avons eu la chanche de trouver un motel low cost à quelques yards d'une sublime plage de sable blanc, peu fréquentée.

    Que demande le peuple ? Un bon restau pour fêter ça ? Alors soit, après la trempette (l'eau ici est à 27°C, incroyable en France...), nous voilà au Bonefish Grill, sirotant un cocktail maison (Hpnotik Martini, sans faute de frappe), puis un bon vin américain (sisi).

    On commence à apercevoir le bout du voyage, vu qu'il ne nous reste que 5 joirs pour arriver à NYC. Alors on commence à regarder derrière nous, et on est fiers. Fiers et surexcités de cette aventure incroyable qui n'est pas loin d'aboutir.

    Alors, maintenant, seul sur cette plage à minuit passé, dans la tiédeur de l'air ambiant, je clos ce chapitre pour me tourner vers demain. L'objectif ? Trouver une autre étape comme celle-ci pour recharger les piles avant Washington !

    PS : On passe à H-6 comparé à la France, tenez-vous le pour dit !

    PS2 : La dernière image est une photo dz la lune et de son reflet sur la mer. Bon mon portable étant ce qu'il est faites appel à votre imagination !

  • 2012-08-02 17:38:44
    Ocean Beach (North Carolina)


    30.00° C

    En partant, nous décidons de passer photographier les belles demeures de bord de mer dont nous avons eu un aperçu la nuit dernière à Myrtle Beach.

    Elles sont superbes. Je n'ai pas la culture suffisante pour vous les décrire en références d'architecture, alors je ne dirai qu'un mot : WAOUW (et aux chiottes les puristes).

    Puis, une heure après notre départ du Motel, nous posons notre dévolu sur une superbe plage d'Ocean Beach (nom sans équivoque), l'idéal pour pique-niquer la bouffe dégueulasse des supermarchés américains ! Au menu : Jambon de porc-poulet et sauce au piment/fromage sur du pain. Miam !

    Comme d'hab, je laisse les photos faire leur office. Enjoy !

  • 2012-08-03 04:08:08
    Atlantic Beach (North Carolina)
    34.696853°N 76.783542°W -24 m

    25.00° C

    Au menu de cet après-midi :

    - Encore des belles baraques
    - Encore des paysages côtiers sublimes
    - Encore du floklore américain

    Et ce fut sévèrement bon. Cette partie du voyage, suivant une semaine d'Highways (autoroutes) nous enchante plus que de raison. Mais on s'en fout, nous sommes Caroline du Nord, les pieds dans l'eau. Alors laissons la raison auw autres.

    La route nous mène donc à un nouveau motel, vers Atlantic Beach. Cette zone est particulière, car c'est... Une île. Donc nous avons d'un côté l'océan et de l'autre... L'océan. Endroit rêvé pour y poser nos valises (pour toute la vie).

    Quel pied ! Les photos vont montreront le coin, mais je pense que je peux vous résumer l'endroit en vous expliquant ma situation en écrivant ce post.

    Imaginez-vous, à une dizaine de mètres de l'océan, dans un hamac. Imaginez qu'il fait vraiment bon pour une nuit, genre 25°C. Mettez du Eddie Vedder en fond et ça y est, vous êtes moi. Ça fait quel effet ?
    Je peux vous dire qu'en vrai c'est... Magique. Mes rêves les plus fous, en 3D, sous mes yeux !

    Oh, et j'ai oublié de préciser que nous passé la soirée avec un pompier du coin fort sympa, autour d'une bière, à discuter de tout et de rien. Comme ça le tableau est complet !

    Par contre, ne m'en veuillez pas, j'expédie volontairement la fin de ce post, j'ai hâte de retourner à mes songeries nocturnes, dans ce hamac :)

    A demain !

  • 2012-08-04 00:56:14
    Alexandria (Virginia)


    35.00° C

    Nous avons décidé de changer un peu nos plans ! Nous voyant à 7h de Washington, nous avons décidé de sauter une étape !

    Ce fut donc une journée pas spécialement marrante, nous l'avons passée à traverser la Virginie sur des autoroutes momoches (c'est le lot de toutes les autoroutes je suppose).

    Mais nous voilà à Alexandria, la première ville au sud de Washington DC ! Ville magnifique, au bord de l'océan, pleine de ces façades que l'on aurait attribuées à WDC.

    Cette étape en moins va nous permettre de passer un jour de plus à Washington, qui recèle de musées sympa (et pourtant Dieu seul sait - et encore - combien je hais les musées) et de bâtiments historiques.

    Nous voilà donc installés pour deux jours dans ce petit motel, et ce soir au menu j'ai été cherché une spécialité des américains : un buffet de salade que l'on constitue directement dans le supermarché ! C'est pas la salade du siècle, mais ça se mange.

    Demain, on tente un muséeathon, donc au lit (et qu'ça saute !) !

  • 2012-08-05 03:23:27
    Washington DC


    34.00° C

    Washington, District of Columbia, nous a offert tout ce qu'elle a de (touristique ?) meilleur.
    Capitol, White House, Museum of American History (une partie du fameux Smithonian <3)... Nous aurions aimé en faire plus mais chacune de ses étape dure bien son duo d'heures.

    Le Capitol, siège du Congrès des USA, est impressionnant de grandeur et de majesté. Pour faire simple, ils ont voulu en mettre plein la vue pour dire aux anglais (à l'époque) et au Monde (maintenant) que "c'est nous qu'on est les meilleurs", et c'est plutôt réussi.

    Partout de hautes statues des personnalités historiques (Washington, Martin Luther King, Jefferson,...) nous observent pendant que la guide nous explique le rôle des différentes salles et le signification des immenses peintures qui les ornent.

    Un petit saut à la "library" (bibliothèque en français) du Congrès, qui a inspiré de nombreux cinéastes, et nous voilà repartis en direction du "Mall", cette immense parc tenant le Capitol pour extrémité, et regorgeant de momuments.

    Nous voilà donc maintenant devant le "Museum of American History" (on a voté entre celui-ci et le musée de l'espace, je hais la démocratie). Imposant, cet immense pavé contient 3 étages aux thèmes différents :

    - Les transports, la technologie et les sciences pout le premier

    - Les différentes communautés aux USA ainsi qu'une salle sur les robes des "first ladies" et la fameuse "Star Spangled Banner", qui a inspiré le drapeau actuel et l'hymne des USA. Les ricains y viennent en pélerinage, d'ailleurs la lumière y est tamisée et personne ne parle (flippant).

    - Enfin, au 3ème, une partie sur "Price of Freedom : American at war", très intéressante (ayant été bercé par les Call Of Duty et autres Battelfield), et une autre sur les différents présidents des USA.

    Le tout est plutôt teinté de vérité, contrairement au Capitol où les moments les moins glorieux de l'histoire étaient passés sous silence.

    A l'issue, nous voilà en route vers la Maison Blanche ! On s'en doutait, les visites sont trèèèès restreintes... Pour les locaux, il faut envoyer une lettre au représentant du Congrès, et pour les étrangers à leur ambassadeur. Autrement dit, c'est compliqué. On a quand même réussi à prendre des photos d'assez loin, étant donné que la zone est complètement bouclée !

    En bref, Washington nous a épatés ! Une grande ville assez basse (peu de buildings), ressemblant dans ses alentours à une immense zone résidentielle. Le centre ville est plus impressionnant par la multitude bâtiments touristiques ET administratifs (tout aussi beaux). A la hauteur de son rôle de capitale, en somme !

    De retour à Alexandria, nous nous sommes permis un écart, on est allés manger dans un bar irlandais ! Au menu, Guiness, boeuf cuit dans la Guiness, et Guiness. Puis dessert dans un magasin Ben&Jerry's !

  • 2012-08-05 19:43:40
    Baltimore (Maryland)


    34.00° C

    Pour une fois nous avons du temps devant nous, à savoir une journée pour faire 3h de route !

    On en profite pour esquiver les autoroutes, et on se rince l'oeil sur les petites routes de campagne et ses maisons ravissantes.

    Coup de bol, le gps nous fait traverser Baltimore (complètement imprévu). On en profite pour manger sur les quais, dans un agréable petit restau des îles. Seul bémol, les bateaux klaxonnent sans arrêt, on se croirait à Paris !
    Mais la bouffe est bonne et l'ambiance géniale, l'idéal pour se requinquer avant de reprendre la route :)

    PS : Nous dormons près de Lancaster et nous commençons à apercevoir nos premiers Amishs !! Dans leurs charettes, avec leurs chapeaux, j'ai hâte de voir leur civilisation de plus près !

  • 2012-08-07 00:43:13
    Lancaster County (Pennsylvania)


    30.00° C

    Bienvenue chez les Amish !

    Même si, au final, on n'aura été que peu en contact avec cette communauté. On les croise un peu partout dans leurs charettes, d'ailleurs ils sont parfaitement intégrés au paysage. Pas de "village type", comme chez les mormons :)

    On a profité du charme du Comté pour faire un tour dans les villages avoisinants : Marietta et Lititz, assistant dans ce dernier à un évènement peu commun : la visite d'une usine de Bretzels !

    Les américains, en effet, en sont très friands et il n'est pas rare d'en voir des dizaines de spécialités différentes dans leurs supermarchés. Dans cette usine en plus, nous avons fait nos propres bretzels (enfin presque) !

    Pour clore le chapitre Pennsylvanie, nous avons profité du fait que cet état n'impose aucune taxe sur les fringues pour aller faire un tour des "outlets" du coin (des Converse pour 40€ !!).

    Nous voilà maintenant dans un motel à une heure (and a half) de NYC, prêts à s'y filer demain :)
    Au passage, ce sera notre dernier trajet dans notre Captiva que l'on rend demain, et qui nous a fidèlement supportés durant ces quasi-10,000km !
    J'espère que tu finiras au paradis des voitures de roadtrip, au milieu fes Harleys <3

    PS : Une des photos de cocktail est un Black Cherry Mojito. Victoria, si tu me lis, si t'apprends à le faire je te serai redevable à vie :)

    PS2 : Pas de photo d'Amish, parce qu'ils ne doivent pas faire de représentation d'eux il paraît, sous peine de recevoir une sorte de foudre divine. Qu'on y comprenne quelque chose ou non, c'est leur croyance et on la respecte (car ils sont loin d'être envahissants et/ou prosélytistes). Sorry !

  • 2012-08-08 04:13:16
    New York City (New York)


    30.00° C

    Dès notre arrivée, fidèles à nos habitudes, on attaque direct !

    Madison square (où on a goûté les meilleurs burgers de NYC, selon eux), Madison Square garden (le stade !) et Broadway, le temps de rejoindre une boutique des Yankee (l'équipe de baseball de NYC) et de jouer les faux-fans :)

    On pose les valises à l'hôtel (qui nous supportera 4 nuits !), le temps de découvrir notre superbe chambre (a deux pas de la 8th avenue et du Madison Square Garden), une sieste et on repart.

    L'objectif ? Voir New York s'allumer au crépuscule depuis le toit du Rockefeller Center. Cette immense tour est surtout connue pour l'immense sapin que Rockefeller offre chaque christmas aux new-yorkais, vous l'avez forcément déjà vu !!

    En route, on passe par Time Square de jour, faire un coucou à une webcam reliée au monde entier, se gaver de pubs sur grands écrans et plonger dans la masse des travailleurs sur le retour.

    Du haut de la Rockefeller, une superbe vue nous attend. Premier contact ? L'Empire State Building, le plus grand immeuble de NYC ! La nuit ayant fait son office, la ville est blindée de lumières, et particulièrement les buildings !

    Les différents points de vue sont magnifiques et vertigineux, surtout quand on imagine les 70 étages que l'on domine ! Au passage, l'ascenseur les avale en 25 secondes :)

    Gavés de photos et de souvenirs, on décide de rentrer en passant par Times Square by night !

    A ce moment, je suis sensé m'excuser parce que j'ai mal géré la batterie de mon portable :x Du coup pas de photos de Times Square la nuit !
    Ce fut nez-en-moins grandiose ! Avec l'excitante sensation d'être dans une carte postale, on voit défiler les images sur les écrans géants comme des gamins. Les boutiques (M&M'S, Toys'R'Us, ...) brillent de mille feux (avec un petit côté Vegas quand même) !

    Puis on emprunte le subway (métro) pour rentrer :)

  • 2012-08-09 04:56:32
    NYC 2.0 (New York)


    31.00° C

    Aujourd'hui les amis (ou les autres), nous avons joué les touristes !

    Casquette Ricard vissée sur la tête, le combo tongs/chaussettes en place et le tee-shirt "Vodka : Connecting people" sur le dos, nous voilà partis en direction de ... La statue de la liberté !

    L'attente est longue, le ferry bondé et le tour rapide mais l'essentiel est là : nous voilà au pied de la dame de fer ! Superbe vue de Manhattan et de sa "Skyline", petit parc sympatoche et surtout, belle vue sur le repose-pieds de la dame.

    De près en fait, elle est moins grande que dans mes souvenirs télévisuels. Ça n'empêche qu'avec son bras tendu, tournée vers Brooklyn, au bord de l'eau, elle impose le respect. Normal, c'est du taf français (enfin imaginé par un français et conçu par des polonais comme d'hab ! Joke :D).

    Puis on reprend le ferry, direction Ellis Island ! Cette île (sans dec) a longtemps été le "centre de tri" des immigrants venus chercher le rêve américain. On y apprend des trucs assez glauques sur la façon totalement arbitraire de choix, ou de placer les gens en quarantaine (la vraie, celle qui dure 40 jours) pour une toux sèche. Le tout dans les locaux de l'époque, ambiance abattoirs (non non pas au XIVème siècle, mais en 1900).

    Nous voilà cependant de retour au pied de Broadway, prêts à s'enfoncer d'avantage dans les "classiques" new-yorkais !

    Pour commencer, passage par Wall Street obligé ! Coup de bol, on arrive au moment de la sortie du taf. Au milieu des banquiers et traders, on fait un peu tâche, mais ils ne nous remarquent pas. À peine sortis, ils défont la cravate, ouvrent la chemise et c'est parti pour la vie nocturne des new-yorkais biens dans leurs portefeuilles :)
    Les bâtiments sont bien évidemment immenses et suintent l'argent. Écritures dorées et architectures pompeuses contribuent au charme 100% finances de cette rue !

    Ensuite, on passe sur le site du World Trade Center (qui fut ensuite appelé Ground Zero PUIS World Trade Center...). Déception, tout est en travaux, circulez il n'y a rien à voir. On peut cependant apercevoir les ombres des futures tours qui remplacent les "Twin Towers" : ça va être du lourd.

    Un petit tour sur le pont de Brooklyn et sa vue inestimable et nous voilà débarquant à Greenwich Village, où l'on put entendre quelques groupes sauvages dont un... Jazz Groovie avec chanteurs terribles... Ambiance garantie !

  • 2012-08-10 03:48:15
    NYC 3.0 (New York)


    29.00° C

    3ème journée à NYC et nous voilà encore une fois stupéfaits par les richesses culturelle de cette ville.

    On commence notre journée par le MoMA, le fameux Museum of Modern Art de NYC, mondialement réputé pour les originaux qu'il contient et pour ses expos d'artistes montants.

    Bon, je ne suis pas très "culturé" et j'avoue que l'art n'est pas franchement ma tasse de thé. J'y suis donc allé en traînant la patte...

    Et, comme je m'y attendais, une bonne partie des oeuvres semble sortie de l'imagination d'un type sous LSD (pardon, c'est plutôt "l'expression latente de la féminité du peintre diluée dans . Cependant, quelques oeuvres attirent la curiosité ! Notamment les originaux des tableaux de Matisse, Picasso et autres Van Gogh... Egalement l'expo sur l'architecture du futur dédiée à l'écologie (de belles idée pas forcément bonnes, mais bon on peut rêver ...).

    Dans la foulée (et quelle foulée !), on s'enfonce dans le mythique Central Park ! Forêt d'arbres au milieu d'une forêt de building, on est au vert sans pour autant oublier l'agitation de la ville.

    En gros, c'est un peu comme si tu posais la Lozère sur les Champs Elysées :) Donc bien sympa, d'autant plus que les musiciens et autres sportifs sont nombreux pour divertir les touristes !

    Ensuite, retour à l'appart pour enfiler une chemise, car pour la suite de la soirée il nous faudra nous mêler à la crème New Yorkaise !
    En effet, pour remercier papa pour ce voyage (awesome trip... !!!), nous lui offrons une soirée hors du commun (pour nous).

    Nous voilà donc sur les toits de NYC, dans un bar branché, en train de siroter des cocktails au milieu des banquiers et traders du coin, admirant la vue directe sur l'Empire State Building et le reste de la skyline. Complètement délirant !

    Pour continuer, on se met en bout de queue pour un très bon resto du Midtown, spécialisé dans la SeaFood. Sur la route, on croise un match de street basketball. Ambiance énorme, les fans sont nombreux et leur passion contagieuse :)

    Sinon, le resto s'avère franchement bon (et dans l'horizon de la bouffe américaine, ce n'est pas un vain mot...).

  • 2012-08-11 05:34:09
    NYC 4.0 (NY)


    28.00° C

    Bon. Au bout de 4 jours, on se lasse. Les buildings, la culture, le hype tout ça... C'est d'un banal !

    Alors, en tant que nouveaux New-Yorkais, on s'est essayé au sport le plus courant de la zone :

    (le baseball ?)
    (le hockey ?)
    (le football ?)

    LE SHOPPING.

    Broadway s'est avéré blindée de perles en la matière, autant au niveau du contenu que des prix. Levi's à 40$, Converse à 50$, ... Il y en a pour tous les goûts !

    Macy's (genre de Lafayette en plus grand) recèle de petits trésors et en plus offre -10% aux touristes ! Sachant qu'ils ont le droit de solder à tout-va, on se retrouve avec des tee-shirt de marque à 10, et des vestes en cuir à 60.

    Puis on continue la rue avec des petites boutiques en tous genres, de la librairie universitaire (NYU) au magasin spécial geeks (<3). La pluie nous tanne, mais le plaisir est sauf :)

    Puis on se laisse traîner par papa, qui à son tour décide de nous offrir une soirée typiquement New-Yorkaise !
    Bien sûr, on prend un de ces fameux "yellow cab" qui font la réputation des rues New-Yorkaises !

    On commence par une margarita au bord de l'Hudson, dans un cadre magnifique ! Le bar est situé sous un rond-point, assez étrange mais carrément sympathique ! On sirote sur les quais, au milieu de la jeunesse New-Yorkaise et c'est franchement grisant.

    Ensuite, il nous fait découvrir un restau rital, le Carmines, à la réputation spéciale de servir du bon... Mais du bon à la sauce Pantagruel !
    Ainsi une entrée et deux plats suffisent à nous remplir l'estomac et à satisfaire notre palais :)

    Un petit tour dans notre bar habituel, le.Molly Wee, et nous voilà au lit... Quelques heures pour se reposer car demain, on prépare les valises et on rend la chambre, le voyage touche à sa fin...

  • 2012-08-12 07:27:32
    JFK Airport (NYC)



    Dernière journée !

    Réveil très tôt, histoire de tasser les valises et de profiter une fois encore de NYC !

    On passe par le Chelsea Market, petit marché (sans blague) très typique et très apprécié des locaux ! Dans une grande bâtisse assez vulgaire, les new-yorkais se pressent pour manger homards et autres cupcakes à même le couloir, tellement les places sont rares !

    On en profite pour visiter la High Line, ancienne voie de métro aérienne transformée en jardin suspendu : ravissant !

    Puis retour à l'hôtel ou un carosse flamboyant nous attend pour nous conduire à l'aéroport JFK. En fait, on croyait avoir commandé un "yellow cab" mais apparemment l'hôtel est en coquinade avec une société de taxis de luxe et nous a bien roulés, même au fond le prix ne diffère que d'une dizaine de $$.

    On arrive donc à l'aéroport, et tenez-vous bien, le sketch commence...

    Notre avion est sensé décoller à 20h40, ce que nous attendons avec impatience maintenant. A 20h cependant, sentant tarder l'embarquement, la foule s'amasse près des comptoirs qui s'empressent de mettre à jour l'affichage : le vol est repoussé pour 22h.

    "Ça arrive."

    Patients, on se prête au jeu et on s'assied face au panneau, profitant des postes iPads à disposition !

    A 21h15, on embarque enfin ! L'avion est super, il y a des écrans sur chaque siège, on est assis à côté et le personnel est sympatoche (et parle français !).

    Et nous partîmes explorer les cieux, à la recherche de nouvelles aventures !

    Ou pas. OU PAS.

    A CE MOMENT, ce retour devient un "cauchemar". Le problème qui a provoqué le retard n'est plus résolu ! Il s'agirait d'un ventilateur défectueux... Et nous sommes exhortés à descendre de l'avion, vue d'un embarquement ultérieur.

    Dès la sortie, le verdict tombe : nous embarquerons pour 12h15. Les passagers sont apaisés à coup de coupons de réduction pour le marchand de donuts de l'aéroport. Partout, les gens s'allongent et s'endorment, l'aéroport devient un immense squat, mêlant familles nombreuses et hommes d'affaires en tout genre.

    Mais l'issue n'est pas si simple... En effet, on apprend par la suite (et au dernier moment) qu'ils ne trouvent pas d'avion à se mettre sous la dent.

    Second verdict : le prochain dispo est pour 2h15 du matin. Là, ça devient dur. On est arrivés à 16h à l'aéroport et on commence sérieusement à tourner en rond !!!

    Mais, une fois de plus, on ne peut rien y faire donc on se tait et on tente de roupiller mais pas trop, histoire d'en garder pour les 8h d'avion qui nous attendent.

    Et enfin, voilà la libération ! L'avion est là, n'attendant que nous et la charge de l'équipement (bouffe, etc) pour décoller.Nous, c'est OK. On n'a plus d'écran perso et il y règne une forte odeur de pisse mais on s'en accomode, à cette heure-ci nous ne voulons que RENTRER.
    C'est sans compter les 50 000 plateaux de bouffe qui doivent nous rejoindre sur la piste, ainsi que le champagne de ces messieurs de première classe. Ceux-ci ne nous rejoindront jamais, nous poussant jusqu'aux 2h45, heure légale pour laquelle le personnel ne peut plus décoller (journée chargée...).

    On nous annonce donc à renforts de plates excuses... Que nous allons devoir à nouveau débarquer et attendre le prochain avion de 6h, PEUT-ÊTRE.

    Les passagers commencent à gronder, mais rien de violent hormis quelques moqueries à l'égard du personnel abattu.

    Et là encore, le destin s'acharne. La passerelle devant nous éconduire de l'avion reste bloquée. La plupart des gens se rendorment immédiatement, ne sachant plus trop à quel saint se vouer... Nous sommes restés bloqués une heure de plus dans l'avion.

    C'est pour 7h maintenant... Incredible !

  • 2012-08-12 07:27:32
    JFK Airport (NYC)



    Dernière journée !

    Réveil très tôt, histoire de tasser les valises et de profiter une fois encore de NYC !

    On passe par le Chelsea Market, petit marché (sans blague) très typique et très apprécié des locaux ! Dans une grande bâtisse assez vulgaire, les new-yorkais se pressent pour manger homards et autres cupcakes à même le couloir, tellement les places sont rares !

    On en profite pour visiter la High Line, ancienne voie de métro aérienne transformée en jardin suspendu : ravissant !

    Puis retour à l'hôtel ou un carosse flamboyant nous attend pour nous conduire à l'aéroport JFK. En fait, on croyait avoir commandé un "yellow cab" mais apparemment l'hôtel est en coquinade avec une société de taxis de luxe et nous a bien roulés, même au fond le prix ne diffère que d'une dizaine de $$.

    On arrive donc à l'aéroport, et tenez-vous bien, le sketch commence...

    Notre avion est sensé décoller à 20h40, ce que nous attendons avec impatience maintenant. A 20h cependant, sentant tarder l'embarquement, la foule s'amasse près des comptoirs qui s'empressent de mettre à jour l'affichage : le vol est repoussé pour 22h.

    "Ça arrive."

    Patients, on se prête au jeu et on s'assied face au panneau, profitant des postes iPads à disposition !

    A 21h15, on embarque enfin ! L'avion est super, il y a des écrans sur chaque siège, on est assis à côté et le personnel est sympatoche (et parle français !).

    Et nous partîmes explorer les cieux, à la recherche de nouvelles aventures !

    Ou pas. OU PAS.

    A CE MOMENT, ce retour devient un "cauchemar". Le problème qui a provoqué le retard n'est plus résolu ! Il s'agirait d'un ventilateur défectueux... Et nous sommes exhortés à descendre de l'avion, vue d'un embarquement ultérieur.

    Dès la sortie, le verdict tombe : nous embarquerons pour 12h15. Les passagers sont apaisés à coup de coupons de réduction pour le marchand de donuts de l'aéroport. Partout, les gens s'allongent et s'endorment, l'aéroport devient un immense squat, mêlant familles nombreuses et hommes d'affaires en tout genre.

    Mais l'issue n'est pas si simple... En effet, on apprend par la suite (et au dernier moment) qu'ils ne trouvent pas d'avion à se mettre sous la dent.

    Second verdict : le prochain dispo est pour 2h15 du matin. Là, ça devient dur. On est arrivés à 16h à l'aéroport et on commence sérieusement à tourner en rond !!!

    Mais, une fois de plus, on ne peut rien y faire donc on se tait et on tente de roupiller mais pas trop, histoire d'en garder pour les 8h d'avion qui nous attendent.

    Et enfin, voilà la libération ! L'avion est là, n'attendant que nous et la charge de l'équipement (bouffe, etc) pour décoller.Nous, c'est OK. On n'a plus d'écran perso et il y règne une forte odeur de pisse mais on s'en accomode, à cette heure-ci nous ne voulons que RENTRER.
    C'est sans compter les 50 000 plateaux de bouffe qui doivent nous rejoindre sur la piste, ainsi que le champagne de ces messieurs de première classe. Ceux-ci ne nous rejoindront jamais, nous poussant jusqu'aux 2h45, heure légale pour laquelle le personnel ne peut plus décoller (journée chargée...).

    On nous annonce donc à renforts de plates excuses... Que nous allons devoir à nouveau débarquer et attendre le prochain avion de 6h, PEUT-ÊTRE.

    Les passagers commencent à gronder, mais rien de violent hormis quelques moqueries à l'égard du personnel abattu.

    Et là encore, le destin s'acharne. La passerelle devant nous éconduire de l'avion reste bloquée. La plupart des gens se rendorment immédiatement, ne sachant plus trop à quel saint se vouer... Nous sommes restés bloqués une heure de plus dans l'avion.

    C'est pour 7h maintenant... Incredible !